#1 : La stratégie éditoriale de La Ruche Qui Dit Oui (2 millions de users 😱)

  • Post category:Podcast

Ce que l’on apprend dans cet épisode :

  • Comment mettre en place une bonne stratégie éditoriale
  • Comment les premiers fonds ont été levés grâce à un dessin d’enfant !
  • La décentralisation pour mieux engager la communauté des Ruches
  • Le défi du moment : convertir les 2 M de personnes inscrites en utilisateurs

2 co-fondateurs complémentaires

Hélène Binet a été plusieurs années la directrice de la communication et de la stratégie éditoriale de La Ruche Qui Dit Oui (elle est depuis passée chez Make Sense !).

La Ruche Qui Dit Oui, c’est d’abord la rencontre de deux co-fondateurs complémentaires : 

  • l’un ayant une approche alimentation,
  • l’autre une approche internet et business.

Ils décident en 2010 de lancer un réseau qui permettra de mettre en relation les producteurs et consommateurs d’un territoire pour développer les circuits courts via internet. 

On commence la CAUSERIE par l’histoire de La Ruche Qui Dit Oui. Comment est-elle née au moment de l’avènement de l’économie collaborative, et comment sa première levée de fonds a été réalisée en présentant un dessin d’enfant !

Une stratégie éditoriale gagnante

On cause également de stratégie éditoriale, de stratégie marketing et de transparence dans la communication. Que ce soit dans le choix des investisseurs, ou encore du modèle économique à la commission, cette transparence fait partie de la culture de La Ruche Qui Dit Oui. Même si elle a pu lui valoir plus d’une fois des retours de bâton.  

On parle ensuite de la stratégie éditoriale de la Ruche Qui Dit Oui. Puis, des défis marketing lancés et à venir, comme :

  • le mouvement Fourchette Power,
  • la création du Chou Room pour vivre des expériences à la sauce Ruche,
  • ou encore la conversion des 2M d’inscrits en utilisateurs actifs. 

Pour conclure cet échange, Hélène nous partage plusieurs conseils qui selon elle, ont permis à l’entreprise de se développer comme elle l’a fait :

  • être sincère dans ce que l’on fait
  • garder le cap et le focus sur sa vision, ne pas vouloir changer de modèle sans être allé au bout de son idée de base
  • accepter de prendre le temps

Intéressants, non ? 🙂

Hélène recommande :

  • Veja – les baskets responsables, pour leur capacité à garder leur cap 
  • KissKissBankBank – plateforme de crowdfunding, sur leur faculté à garder leur indépendance dans le cadre du rachat par La Poste 
  • Le Carillon / La Cloche – réseaux de commerçants et d’habitants solidaires des personnes sans domicile, pour l’originalité de leur proposition, et notamment les grosses fêtes qu’ils organisent, dans lesquelles se mélangent les personnes avec et sans domicile, sans distinction
  • Lulu dans ma rue – réseau de conciergeries de quartier proposant aux personnes en réinsertion de faire des petits services chez les particuliers, pour son approche fraîche et joyeuse
Retrouvez Melody SCHMAUS sur Linkedin et soutenez le podcast Business Positif gratuitement :